jeudi 13 septembre 2012

Ile de Ré



L’île de ré ou "Ré la blanche", est une île située dans l’océan Atlantique en Charente-maritime, accessible par bateau et depuis 1988 par un pont payant (16€ l'été et 8€ l'hiver pour les voitures, 3€ pour les motos) mais que l'on peut franchir gratuitement à vélo. D'une longueur de 26km, elle est la quatrième plus grande île de France avec une superficie de 85 km², Saint-Martin-de-ré en est sa capitale mais la ville la plus peuplée est Sainte-Marie-de-ré avec une population de plus de 3000 habitants. A l'origine, l'île était composée de quatre petits îlots reliés naturellement par les alluvions et par les marais construits par l'homme, et bien avant le tourisme, l'île tirait ses richesses des vignes et du sel.


               















Si je vous parle de l'île de ré, avec ses ânes culottés, ses savons au lait d’ânesse, ses bières et ses gâteaux, c'est aussi pour ses plages naturistes ! Ces plages ne sont pas officielles, mais tolérées, dû à une pratique de longues années, et sont au nombre de trois sur toute l'île. 
D'abord celle située à Rivedoux, plage des Sablanceaux, c'est une plage atypique mais très agréable, très facile d'accès puisqu'elle se situe à gauche à la sortie du pont, la première plage avec un grand parking; une fois arrivée sur la plage, il faut marcher un peu (200 mètres environ) et s'installer. Cette plage est en plein milieu d'une plage textile, d'une longueur de moins de 100 mètres, entre un blockhaus et les premières habitations, la cohabitation avec les textiles se fait d'une manière intelligente, chacun respectant les limitations de l'autre... d'une ambiance familiale, cette plage est très fréquentée, notamment par des locaux qui feront tout pour défendre cette plage (qui fut un temps menacée pour un projet d'école de voile).



Parlons maintenant de la plage des "petites folies", située entre la Couarde et le Bois-plage, il faut prendre la rue des Anneries (proche du marché) jusqu'à la plage et marcher en direction de l'est pendant 10 minutes. Attention toutefois, la baignade y est dangereuse à marée basse en raison des rochers, préférez patienter la montée de l’océan pour profiter d'une baignade rafraîchissante. En revanche cette plage est beaucoup plus grande et plus naturelle, bordée de dunes.



Enfin, la plage de la Conche, accessible par la D101 jusqu'au phare des Baleines, puis prendre un chemin jusqu'à la mer. La plage débute au phare des Baleines, la partie naturiste se situant à droite au fond, après les blockhaus. Cette est plutôt mixte, entendez par là, que naturiste et textile s'y mélangent, pas vraiment de frontières respectées. C'est la plus belle plage de l’île de Ré, située au Nord, l'eau y est plus fraîche mais la plage bien plus vaste, avec une jolie vue sur le phare des baleines (à visiter également). 





Mais, il faut également parler de la plage du Lizay, une fois le panneau "Les Portes en Ré" passé, prendre à gauche et rentrer dans le petit hameau "la Rivière", ensuite prendre de suite à droite et monter la petite côte, arrivé à une fourche prendre à droite. Tout au fond, vous pourrez vous garer et descendre sur la plage. La partie naturiste est sur la droite. Les naturistes se mettent en général à l'abri du vent derrière des petits murets qu'ils construisent avec les galets. Les Portes-en-Ré est un village connu pour sa fréquentation de touristes célèbres, passant leur séjour dans des villas très protégées, et cette plage située à côté qui difficile d'accès si on ne connait pas, et avec les petits murets de pierre protégeant des regards, y accueille parfois certaines célébrités naturistes. Vous pourriez par exemple y croiser Ingrid Chauvin nue sur cette plage peu fréquentée, y bronzant tranquillement, ayant elle-même déclaré pratiquer le naturisme : "c'est plutôt agréable quand c'est pratiqué dans un bon esprit, sans aucun voyeurisme".



Les spécialités de l'île de Ré :

Les savons de l'ile de Ré
Les bières de l'ile de ré
La biscuiterie de Ré


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire